Vice 3 : La bonne à tout faire !

Bonjour tout le monde !

Je vous retrouve ici pour un article swatch & revue à propos du nouveau bébé d’Urban Decay :
la Vice 3.
Je ne possède ni la 1, ni la 2, aucune des naked (bouuuuuuh la blogueuse en cartoooon).
En fait, j’ai seulement le book of shadow IV (donc ça remonte.)
Je redécouvre en quelque sorte les fards UD avec cette palette…pour mon plus grand bonheur ! 

VICE 3 urban decay

 

J’ai profité d’avoir -25% pour l’acheter. « Cadeau de moi à moi, comment me remercier ? »

Visuellement, son packaging fait mouche : moi, je l’adore. Il m’amène droit aux states des années de Pulp Fiction (ne me demandez pas pourquoi), il est flash, kitsch et sûrement de mauvais goût, mais c’est pour ça que j’l’aime !
La palette est livrée dans sa pochette (qui pourrait très bien passer pour un macbook). Elle est assez laide mais protège bien des coups.

DSC_0828

A l’intérieur, on y trouve 20 couleurs apparemment « JAMAIS VUES INÉDITES OMG C’EST OUF » (on y croit), un suuuuper grand miroir (protégé) de la taille de la palette et le fameux pinceau à double embout qui est plutôt pratique.

DSC_0832

Place aux swatchs !

swatch vice 3

La première colonne est parfaite pour un maquillage nude. Les fards son mats, et dans les tons froids pour 3 d’entre eux. En un seul passage, on obtient des couleurs pigmentées, c’est encore plus vrai sur une base, colorée ou non.

swatch vice 3

La deuxième colonne est composée de fards bleus, verts et dorés. Ils sont cette fois tous irisés, et attrapent bien la lumière. La pigmentation reste superbe. Coup de cœur pour Brokedown !

swatch vice 3

La troisième colonne nous offre des teintes d’automne, qui peuvent offrir un maquillage discret voire nude, mais sophistiqué. La pigmentation est fabuleuse et ils attirent la lumière merveilleusement bien. Le Bobby Dazzle est peut-être mon préféré !

swatch vice 3

On arrive à ma petite déception de la palette. J’avais beaucoup d’espoir pour le Bondage mais il n’est finalement pas si spécial. Heureusement que ses reflets rattrapent le coup !
Alien est beaucoup moins rose qu’on peut le croire…pour le meilleur !

swatch vice 3

Cinquième et dernière colonne : Encore du presque nude. C’est peut-être ma colonne préférée pour quelque chose de discret mais sophistiqué. Ce sont des teintes froides…celles qui me vont le mieux ! Les reflets d’Angel me font chavirer ❤

En bref : Pigmentation de fou, grand choix donc nombreuses possibilités, pinceau pratique.

En bref : Pigmentation de fou, grand choix donc nombreuses possibilités, pinceau pratique.
Un must have si vous cherchez une palette à-tout-faire !

Craquera, craquera pas..?

See you soon ❤

Kiko(u), me revoilou !

Et bonjour tout le monde !

En ce 2 Novembre je reviens (presque) d’entre les morts, et je m’en excuse. Mais aujourd’hui j’avais envie de vous écrire, de prendre du temps pour moi et de faire ce que j’aime : créer un nouvel article. Celui-ci était en attente depuis pratiquement deux mois (les photos datent du 6 et 7 septembre…hahem).

Bref, vous l’aurez compris : s’il existait une ambassadrice de la Flemme, ce serait moi.

En tant que flemmarde professionnelle, une des choses qui m’agacent le plus c’est de devoir retoucher mon rouge à lèvres pendant la journée. J’ai donc commencé ma quête du Graal il y a quelques mois.

D’abord attirée par un Guerlain qui s’est avéré être sublimissime mais absolument pas longue tenue, je me suis tournée vers les « DOUBLE TOUCH » de chez Kiko.

ALLELUIA

J’en possédais trois teintes mais une a été prise en otage par ma soeur (une teinte nude.) Je vais donc vous donner mon avis sur le produit, avec une photo avant/après, et vous montrer par la même occasion les swatchs de mes deux couleurs restantes !

kikodoubletouch

Comme son nom l’indique, il s’applique en deux « touches » : la couleur, puis le gloss. Le premier embout est un embout mousse assez précis. Le packaging est visuellement efficace…par contre, on ne peut pas finir le produit. Et je déteste ça.

La toute première couleur à avoir rejoint ma trousse à maquillage est la n°110 « Camellia Red ». Contrairement à ce qu’on vous montre sur le site officiel, c’est un rouge presque corail, voire orange sous un certain éclairage. J’ai essayé cependant de capturer en photo la couleur la plus représentative : très chaude et flashy, aux paillettes dorées et une pigmentation absolument parfaite !

DSC_0780

A savoir qu’il n’a fallu qu’un seul passage pour obtenir les couleurs présentées. 

La seconde couleur est la n°114 « Light Plum » (dont le visuel sur le site est un peu plus fidèle) et c’est avec elle que je vais vous détailler les vrais points caractéristiques du produit !

DSC_0396

Il s’agit de ma couleur fétiche : froide, ce qui me va le mieux, et parfaite pour les saisons qui arrivent !
Ici comme pour la première, je n’ai passé qu’une couche. Le résultat manque d’uniformité, mais c’est entièrement de ma faute et de ma lumière toute pourrie. La couleur est légèrement satinée si on la garde comme ceci…

DSC_0400

…mais toutes les paillettes se révèlent après avoir passé le gloss (qui, lui, n’est rien de plus qu’une couche transparente). Il ne colle pas, mais ne reste pas sur les lèvres plus de 2h, bien sûr.

Cependant, la tenue de la couleur est quant à elle proche de la perfection. Croyez-moi ou non, la photo qui suit a été prise après avoir dormi 9h et mangé deux fois (matin+midi).

DSC_0403

Alors oui, la couleur s’est légèrement estompée (mais assez uniformément ❤ ), le gloss n’est évidemment plus là, mais après plus de 12h c’est quand même remarquable.

Quoi d’autre ? Il ne colle pas, ne dessèche pas les lèvres, et ne transfère pas.du.tout !

Vous pouvez acheter ce petit bijoux pour 6.90€ chez Kiko,
en magasin, ou bien sur le site.
Dans ce dernier cas, pensez à bien regarder les swatchs sur internet,
car les visuels sont vraiment trompeurs ! 

See you soon ❤

Ongles du moment #2 Appelle-moi Ariel

Bonsoir tout le monde !

Me revoici avec mes ongles de la semaine dernière, habillés cette fois d’un vernis Sephora.
(Admire : Rime + Alexandrin. Aight !)
La couleur est juste é-nor-mi-ssime. Je ne peux même pas te dire si c’est bleu ou vert tellement elle est bourrée de reflets qui varient selon l’angle de vue & l’éclairage. J’ai essayé de vous capter ça en photos. C’est beaaaau.

ODM Sephora

C’est opaque en deux couches, l’application est assez simple (même avec un super pinceau mal coupé. Hahem.), et la tenue est très correcte ! Par contre, il sèche très, très, très lentement.
Les deux photos qui suivent sont pour vous montrer un peu toute la palette de couleur qu’il y a dans ce flacon magique ! On verrait presque le reflet du soleil sur les écailles des poissons 😀

DSC_0125
 

Vernis Sephora « Walk on the wild side »

DSC_0121

See you soon ❤