Vice 3 : La bonne à tout faire !

Bonjour tout le monde !

Je vous retrouve ici pour un article swatch & revue à propos du nouveau bébé d’Urban Decay :
la Vice 3.
Je ne possède ni la 1, ni la 2, aucune des naked (bouuuuuuh la blogueuse en cartoooon).
En fait, j’ai seulement le book of shadow IV (donc ça remonte.)
Je redécouvre en quelque sorte les fards UD avec cette palette…pour mon plus grand bonheur ! 

VICE 3 urban decay

 

J’ai profité d’avoir -25% pour l’acheter. « Cadeau de moi à moi, comment me remercier ? »

Visuellement, son packaging fait mouche : moi, je l’adore. Il m’amène droit aux states des années de Pulp Fiction (ne me demandez pas pourquoi), il est flash, kitsch et sûrement de mauvais goût, mais c’est pour ça que j’l’aime !
La palette est livrée dans sa pochette (qui pourrait très bien passer pour un macbook). Elle est assez laide mais protège bien des coups.

DSC_0828

A l’intérieur, on y trouve 20 couleurs apparemment « JAMAIS VUES INÉDITES OMG C’EST OUF » (on y croit), un suuuuper grand miroir (protégé) de la taille de la palette et le fameux pinceau à double embout qui est plutôt pratique.

DSC_0832

Place aux swatchs !

swatch vice 3

La première colonne est parfaite pour un maquillage nude. Les fards son mats, et dans les tons froids pour 3 d’entre eux. En un seul passage, on obtient des couleurs pigmentées, c’est encore plus vrai sur une base, colorée ou non.

swatch vice 3

La deuxième colonne est composée de fards bleus, verts et dorés. Ils sont cette fois tous irisés, et attrapent bien la lumière. La pigmentation reste superbe. Coup de cœur pour Brokedown !

swatch vice 3

La troisième colonne nous offre des teintes d’automne, qui peuvent offrir un maquillage discret voire nude, mais sophistiqué. La pigmentation est fabuleuse et ils attirent la lumière merveilleusement bien. Le Bobby Dazzle est peut-être mon préféré !

swatch vice 3

On arrive à ma petite déception de la palette. J’avais beaucoup d’espoir pour le Bondage mais il n’est finalement pas si spécial. Heureusement que ses reflets rattrapent le coup !
Alien est beaucoup moins rose qu’on peut le croire…pour le meilleur !

swatch vice 3

Cinquième et dernière colonne : Encore du presque nude. C’est peut-être ma colonne préférée pour quelque chose de discret mais sophistiqué. Ce sont des teintes froides…celles qui me vont le mieux ! Les reflets d’Angel me font chavirer ❤

En bref : Pigmentation de fou, grand choix donc nombreuses possibilités, pinceau pratique.

En bref : Pigmentation de fou, grand choix donc nombreuses possibilités, pinceau pratique.
Un must have si vous cherchez une palette à-tout-faire !

Craquera, craquera pas..?

See you soon ❤

Kiko(u), me revoilou !

Et bonjour tout le monde !

En ce 2 Novembre je reviens (presque) d’entre les morts, et je m’en excuse. Mais aujourd’hui j’avais envie de vous écrire, de prendre du temps pour moi et de faire ce que j’aime : créer un nouvel article. Celui-ci était en attente depuis pratiquement deux mois (les photos datent du 6 et 7 septembre…hahem).

Bref, vous l’aurez compris : s’il existait une ambassadrice de la Flemme, ce serait moi.

En tant que flemmarde professionnelle, une des choses qui m’agacent le plus c’est de devoir retoucher mon rouge à lèvres pendant la journée. J’ai donc commencé ma quête du Graal il y a quelques mois.

D’abord attirée par un Guerlain qui s’est avéré être sublimissime mais absolument pas longue tenue, je me suis tournée vers les « DOUBLE TOUCH » de chez Kiko.

ALLELUIA

J’en possédais trois teintes mais une a été prise en otage par ma soeur (une teinte nude.) Je vais donc vous donner mon avis sur le produit, avec une photo avant/après, et vous montrer par la même occasion les swatchs de mes deux couleurs restantes !

kikodoubletouch

Comme son nom l’indique, il s’applique en deux « touches » : la couleur, puis le gloss. Le premier embout est un embout mousse assez précis. Le packaging est visuellement efficace…par contre, on ne peut pas finir le produit. Et je déteste ça.

La toute première couleur à avoir rejoint ma trousse à maquillage est la n°110 « Camellia Red ». Contrairement à ce qu’on vous montre sur le site officiel, c’est un rouge presque corail, voire orange sous un certain éclairage. J’ai essayé cependant de capturer en photo la couleur la plus représentative : très chaude et flashy, aux paillettes dorées et une pigmentation absolument parfaite !

DSC_0780

A savoir qu’il n’a fallu qu’un seul passage pour obtenir les couleurs présentées. 

La seconde couleur est la n°114 « Light Plum » (dont le visuel sur le site est un peu plus fidèle) et c’est avec elle que je vais vous détailler les vrais points caractéristiques du produit !

DSC_0396

Il s’agit de ma couleur fétiche : froide, ce qui me va le mieux, et parfaite pour les saisons qui arrivent !
Ici comme pour la première, je n’ai passé qu’une couche. Le résultat manque d’uniformité, mais c’est entièrement de ma faute et de ma lumière toute pourrie. La couleur est légèrement satinée si on la garde comme ceci…

DSC_0400

…mais toutes les paillettes se révèlent après avoir passé le gloss (qui, lui, n’est rien de plus qu’une couche transparente). Il ne colle pas, mais ne reste pas sur les lèvres plus de 2h, bien sûr.

Cependant, la tenue de la couleur est quant à elle proche de la perfection. Croyez-moi ou non, la photo qui suit a été prise après avoir dormi 9h et mangé deux fois (matin+midi).

DSC_0403

Alors oui, la couleur s’est légèrement estompée (mais assez uniformément ❤ ), le gloss n’est évidemment plus là, mais après plus de 12h c’est quand même remarquable.

Quoi d’autre ? Il ne colle pas, ne dessèche pas les lèvres, et ne transfère pas.du.tout !

Vous pouvez acheter ce petit bijoux pour 6.90€ chez Kiko,
en magasin, ou bien sur le site.
Dans ce dernier cas, pensez à bien regarder les swatchs sur internet,
car les visuels sont vraiment trompeurs ! 

See you soon ❤

Make-up d’automne : du Cuivre ( sans trompette ! )

30° à l’ombre, pas une goutte de pluie, un soleil qui n’en finit pas de se coucher …
Voici l’automne !

Hahem.

Bref, aujourd’hui, on change de saison. Je ne vais pas vous faire croire que j’ai réalisé ce make-up pour l’occasion. Non. Je m’ennuyais juste à mourir, et je suis tombée sur un très vieux fard kiko pour lequel j’avais craqué il y a longtemps.

« Tiens, t’es beau toi. Pourquoi je ne t’utilise jamais ? »
Parce-que ma pigmentation est catastrophique, tiens-donc !

J’avais oublié. Mais je suis quand même bornée. J’ai superposé, au bas mot, 36 couches de produits divers et variés, usés mes pinceaux estompeurs jusqu’au manche, brisé 3 miroirs et nettoyé 2 kilos de chutes. (Je viens du Sud, ça vaaaa.)
Au final, le résultat était moins flashy & clownesque qu’il aurait pu l’être avec le fard seul. Je me suis donc retrouvée avec un dégradé plutôt sympa, dans les tons automnaux d’or & orangés.

DSC_0743

J’aurais presque envie d’appeler ça un smokey, mais je ne sais même plus ce qui définit ce genre de MU exactement.
Bref, c’est la première fois que je portais quelque chose de si foncé, et ça m’a plu.

J’ai d’abord appliqué mon fard kiko sur toute la paupière. Puis j’ai trouvé ça vraiment laid. Armée de mon crayon noir, j’ai foncé le ras de mes cils supérieurs. J’ai estompé, estompé, estoooompé, en dégradant ensuite avec un fard mat marron. Pour les zones de lumière, j’ai utilisé un fard doré. Au ras des cils inférieurs, j’ai réalisé exactement le même dégradé.

Et là, c’était quand même mieux.

DSC_0769

Sans flash, et à la lumière pourrie du jour, ça rendait vraiment très noir. Mais ça a aussi son charme.

Après avoir nettoyé mes cent tonnes de chutes, j’ai fait mon teint comme ci-dessus, avec des échantillons d’yves Rocher que je me devais de tester.
Ils me plaisent bien mais n’égalent vraiment pas la tenue ni la couvrance de mon fdt mac. (Viens voir!)

DSC_0776

 Bref, j’étais tellement soulagée
d’avoir pu faire quelque chose de ce fard

que j’ai souri. Waw. 

See you soon ❤

« Dans ses yeux, l’amour à l’état pur » : Maquillage Romantique !

Coucou me revoilou ! 

Je reviens avec mon premier article écrit en étant majeure mouahaha et on s’en fout.
Bref, pour fêter mon anniversaire, j’ai dû me faire jolie pour mon n’amoureeeeux nianiania, ET DOOOONC j’ai voulu quelque chose de discret, dans les tons de rose/violet (Oui romantique c’est violet, naaan je suis pas du tout dans des stéréotypes), qui mette en valeur mes yeux bleus-ou-presque.

Je n’ai pas vraiment réussi à capter les couleurs qui étaient quand même plus intenses, mais vous avez quand même une petite idée de ce que ça a donné.

La palette utilisée est de la marque Ess Minéral, que j’ai trouvée par hasard chez Saga. Apparemment, la marque est présente sur ebay. La pigmentation est très correcte, et les couleurs très sympas & variées ! Ma palette est composée de fards roses, violets, gris et noirs.
J’ai ajouté un trait de liner noir (le 24/7 de chez Urban Decay), et j’ai fait mes sourcils avec un crayon de chez Réserve Naturelle.

Place aux photos ;D !


makeup romantique
makeup romantique

C’est, au final, un peu le même principe qu’un make up nude :
On met en valeur les ombres naturelles en les renforçant pour donner de la profondeur au regard.

makeup romantique

Make up romantique

J’ai terminé le look avec un rouge à lèvre nude de chez Kiko, le Double Touch n°101

Et vous, comment vous maquillez-vous pour être romantique ? 😉

See you soon ❤

Tuto : Ça pique ! Palette « Acid » de Sleek

Coucou tout le monde ! 

Aujourd’hui, je reviens avec un petit tuto maquillage pas du tout discret et pas du tout portable pour tous les jours. Enfin tu fais ce que tu veux hein, mais je ne suis pas responsable des gens que tu rendras aveugles. Voilà.

acid tuto
Ce maquillage est donc réalisé avec 6 des 12 fards de la palette « Acid » de Sleek et le crayon jumbo « Milk » de NYX.

sleek i-divine acid

Place au tuto !

acid MU tutoriel

ETAPE 1 :
Recouvrir toute la paupière d’une base grasse. J’ai choisi une base blanche pour faire ressortir la couleur des fards : un jumbo de NYX dans la teinte « milk » dont tu as sûrement déjà entendu parler si tu traînes sur la blogo 😉

ETAPE 2 :
Appliquer le premier fard (en haut à gauche de la palette, le plus ou moins prune qui ne l’est pas du tout) sur la presque totalité de la paupière mobile.

ETAPE 3 :
Appliquer le rose fluo dans le coin interne jusqu’au premier fard posé.

ETAPE 4 :
Appliquer le fard bleu foncé (deuxième en haut en partant de droite) dans le coin externe en le dégradant bien avec le « prune ».

ETAPE 5 :
Appliquer un mélange du même fard bleu foncé & du fard gris sur la paupière fixe, en choisissant la forme qui te convient.

ETAPE 6 :
Ajouter du vert au ras des cils inférieurs et appliquer du blanc dans le coin interne & sous l’arcade sourcilière, ainsi qu’une touche de mascara. Tu peux aussi mettre du liner ;D

Voilà, tu es maintenant prête pour ne pas sortir de chez toi !

Acid makeup

Sinon, aujourd’hui on fête mes 1 mois, et je suis super heureuse & motivée pour continuer. 1225 vues, 7 abonnés, 55 commentaires, 30 abonnées hellocoton… Merci ❤

See you soon ❤

Sleek : Supreme, une palette divine

Bonjour tout le monde ! 

Me revoilà avec Deux petits make up réalisés grâce à la palette i-divine Supreme de chez Sleek.
Un premier de jour, discret, et un second plus soutenu. 

Ces palettes sont composées de 12 fards et coûtent chacune 9.99€.
(Je viens de voir qu’elles sont actuellement à 4.99€ sur le site de Sleek /!\)

La « Supreme » contient des fards allant du bleu au jaune en passant par le vert, dont 11 mat. Je pense qu’ils peuvent tous aller plus ou moins ensemble et ça, c’est génial. Elle est aussi dotée d’un fard noir et d’un fard blanc irisé parfait pour illuminer le coin interne.

Je l’avais commandée sur le site « coinmakeup », en même temps que la palette « Acid », et je viens de la ressortir pour faire un petit make up assez simple. Bref, ce que j’aime c’est qu’on peut vraiment jouer avec la pigmentation des fards qui n’est pas énorme (pour certains), mais modulable. Je crois que la tenue est correcte, cependant je ne quitte jamais ma base Urban Decay donc je ne peux pas vraiment vous renseigner sur ce sujet.

Voici la bête.

Sleek supreme

Sleek supreme

Blue suede, R&B, Bronx black, P-Funk, Grand Master Flash, Wah Wah Wite
La belle blue, Smokey Robinson, Al Green, Del Fonic, Commodores Cream, Shangrilas Lemon

Le packaging extérieur est super classe. J’adore. La petite glace à l’intérieure peut être pratique si on l’emmène en voyage. Mais je n’ai pas pour habitude de m’en servir. Merci pour le pinceau en mousse. Mais c’est inutile ! 😀

Bref. Mon makeup ! Au passage, les fards sont assez agréables à travailler et ne font pas de chutes !

makeup sleek supreme

makeup sleek supreme

J’ai appliqué :
– un mélange de « Shangrilas Lemon » et « Commodores Cream » sur toute la paupière mobile.
– « P-Funk » dans le creux de la paupière en remontant un peu sur la paupière fixe, dans le coin externe,
et au ras des cils inférieurs.
– « Del fonic » pour dégrader entre les deux.
– un mélange de « R&B » et « Bronx Black » au ras des cils supérieurs, en dessinant le coin externe.
– « Wah wah white » en coin interne.

Sleek supreme blue makeup

Sleek supreme blue makeup

J’ai appliqué :
–  « Blue suede » sur toute la paupière mobile.
– « R&B » en extérieur/creux/ras des cils.
– un mélange de « Blue Suede » et « Wah Wah White » au ras des cils et dans le coin interne.
– « Wah wah white » sous le sourcil.

See you soon ❤

Un air de… Kristen Stewart !

Hello tout le monde !

Aujourd’hui j’inaugure une nouvelle rubrique du blog : « Un air de« . Elle contiendra des make up inspirés par ceux des stars.
Pour ce premier billet, c’est le charbonneux de Stewart qui est arrivé sur mes yeux.
Pour la petite histoire, on me dit parfois que je lui ressemble. Ça m’agace étant donné que je ne la trouve pas jolie huhu, et j’avais donc décidé de prouver à une amie, en me maquillant comme elle, que NON, je ne lui ressemble pas. Au départ prévu pour un usage privé, j’ai fini par bien l’aimer sur moi, ce make up, donc je le partage avec vous !
(Et comme je suis un amour, j’ai ajouté un petit lien sur chaque nom de fard)

 

kristen-stewart-makeup-9
Voilà celui dont je me suis inspiré.

Bref, j’ai sorti mes pinceaux, et en avant guingamp !
J’ai choisi un fard noir de Kiko, et j’ai ouvert ma palette Urban Decay
(sortie d’une collection de Noël d’il y a deux ou trois ans, qui n’existe plus.)

DSC_1234

J’ai d’abord appliqué ma base (primer potion d’Urban Decay) sur tout ma paupière. Ensuite, j’ai recouvert toute la paupière mobile du fard « Bust » (de la palette), un taupe superbe que j’aime d’amour mais qu’on ne voit finalement pas. Le fard « Lost« , marron, s’est installé dans le creux & au dessus de ma paupière, mais aussi au ras de la muqueuse inférieure. Enfin, en « illuminateur », dans le coin interne, un fard d’une palette toute pourrie de chez Claire’s, mais qui finalement fait bien son boulot. Pour rajouter un peu de brillant, j’ai tapoté un peu de « Midnight Cowgirl » sur l’ensemble.

Un air de KSDSC_1207

J’ai terminé le make up avec l’application d’un gloss légèrement rosé.
(J’aurais dû forcer sur le noir, mais tant pis.)

DSC_1220DSC_1219

Finalement, j’aime bien le rendu. Mais ça alourdi quand même les yeux, et ça me vieillit. Je suis encore une petite fille rooooh 🙂  Dites-moi ce que vous en pensez ! ❤

J’Ai utilisé :

=> URBAN DECAY, Primer Potion + Book Of Shadows Volume IV

=> KIKO, Fard n°180

=> L’OREAL, Accord Parfait

=> DIOR, Ultra Gloss Pearl 257

See you soon ❤